La GreenTech

L’une des questions clés de la transition écologique est la protection de l’environnement. En effet, sur les deux dernières décennies, de nombreux rapports scientifiques prouvent que le sol, l’air et l’eau sont touchés et pollués par différents contaminants organiques et minéraux. Cela met en danger non seulement la faune et la flore de la planète mais aussi son résident principal : l’être humain. La santé humaine est, de cause à effet, en ligne de mire.

Qu’est ce que la Greentech ?

La Greentech – ou technologie verte – est une économie qui produit des biens et des services respectueuse de l’environnement. Elle peut être définie comme un secteur commercial vert, mais aussi comme l’orientation du marché d’une industrie ou d’une société commerciale vers des pratiques de développement durable.

C’est un secteur qui se développe beaucoup ces derniers temps avec un objectif majeur : rendre l’innovation et la technologie harmonieuse et respectueuse de la planète et de l’utilisateur.

Qu’est ce qu’une startup greentech ?

Les startups Greentech sont des entreprises, fondées pour la plupart par de jeunes entrepreneurs qui ont identifié des défis environnementaux liés à la qualité de l’environnement, ou sont convaincus qu’il s’agit d’une opportunité pour faire des affaires.

Les startups Greentech sont des entreprises dans lesquelles il y a peu d’actionnaires, qui ont le courage d’investir non seulement leur argent mais aussi leur temps. Ce sont des entreprises « intelligentes » en ce sens qu’elles sont capables de comprendre les demandes du marché et d’y répondre rapidement en produisant des produits innovants adaptés.

La conviction des stratups de la Greentech est que la nature est la technologie la plus puissante au monde et qu’elle peut être une alliée de poids.

Pourquoi innover en greentech ? Quels enjeux ?

Pour répondre à aux enjeux environnementaux, on peut bien évidemment compter sur les startup deeptech qui ont déjà développé de nombreuses solutions innovantes en Greentech. On peut par exemple citer la détection et l’analyse de polluant permettant d’agir sur les polluants avec lesquels nous interagissons au quotidien pour mieux les traiter et les éliminer ou encore valoriser le recyclage des matériaux ou des matières.

En recyclant, en conservant les ressources et en utilisant des ressources renouvelables comme la biomasse au lieu des combustibles fossiles, ou en développant des solutions de recyclage, nous pouvons tous agir et préserver l’environnement.

Dans le secteur commercial, plusieurs procédés de chimie verte ont déjà été utilisés avec succès dans des industries telles que les produits ménagers, les peintures et revêtements, et les cosmétiques.

Ce secteur d’innovation technologique est fortement soutenu par le gouvernement français qui a créé un Plan Deeptech en ce sens et dont les startups de la Greentech peuvent profiter. Ce plan permet de soutenir les créateurs avec des accompagnements spécifiques et des subventions. La France dispose de tous les outils nécessaires pour employer des technologies de pointe afin de protéger l’environnement.

Quels actions environnementales sont en rapport avec la Greentech ?

Le paysage de la deeptech qui est au service de la protection de l’environnement se présente sous 4 grandes thématiques.

La Greentech au service de la qualité de l’air

De nombreux types de polluants, tels que les particules fines, la pollution chimique, les bioaérosols (microbes/virus) et d’autres facteurs peuvent s’accumuler dans notre corps. Nous respirons quotidiennement une variété de substances nocives. Les entreprises Deeptech ont créé des technologies numériques pour les dispositifs de purification de l’air, tandis que d’autres utilisent la biologie synthétique pour purifier l’air directement

La surveillance de la qualité des sols et de l’eau

Les travaux industriels ou agricoles génèrent des émissions d’hydrocarbures, de pesticides et d’herbicides dans le sol, ce qui diminue la quantité de matière organique dans le sol et pollue l’eau qui y est stockée. Des traces de métaux lourds ou d’hydrocarbures ont été identifiées par des startups utilisant des solutions technologiques.

L’amélioration des techniques de recyclage et de revalorisation du déchet

Le traitement des déchets et leur éventuelle réutilisation sont des sujets importants pour les entreprises deeptech. Certaines d’entre elles développent des technologies pour transformer les déchets et les sous-produits ferreux en matériaux utilisables ou des robots qui collectent les déchets en utilisant l’énergie solaire.

Nouvelle chimie et création de matériaux verts

L’essor des entreprises deeptech révolutionne la chimie en créant des produits moins dangereux pour l’homme et l’environnement. Elles optimisent la consommation d’énergie, minimisent l’utilisation des matières premières et anticipent la détérioration finale du produit dès sa fabrication. Il existe des polymères d’origine végétale comme alternatives aux plastiques, ainsi que des procédés capables de convertir le CO2 en